Externalisation, fondements théoriques, état empirique, applications, concept de Coase, théorie des coûts de transaction, externalisation, transfert de ressources, avantage concurrentiel, contrats classiques, contrats de long terme Des difficultés de test de la théorie des coûts de transaction et des précautions à prendre: Illustration du secteur avicole français. Par definition, l’externalisation d’une fonction suppose sa realisation interne prealable. Thèmes abordés. Get this from a library! théorie des coûts de transaction. Concurrence et délégation de services publics. ... la théorie des coûts de transaction et particulièrement les recherches s’appuyant sur l’opportunisme des agents économiques pour mieux comprendre les modes de gouvernance des donneurs d’ordre vis-à-vis de … 1Les années quatre-vingt et quatre-vingt-dix ont vu un développement très important des politiques d’externalisation.De nombreuses recherches ont été entreprises pour essayer d’identifier les déterminants de ce phénomène de masse. Théorie des coûts de transaction : regard et analyse du management stratégique. Quelques enseignements de la théorie des coûts de transaction. L'article s'appuie sur le modèle central de la théorie des coûts de transaction. L’analyse de l’externalisation par la théorie des coûts de transaction et la théorie de l’agence - Mawarid.ma : La première plateforme marocaine de documents académiques Downloadable! XIIème Conférence de l'Association Internationale de Management Stratégique Les Côtes de Carthage – 3, 4, 5 et 6 juin 2003 1 Analyse positive et normative de l’externalisation par la théorie des coûts de transaction et la théorie de l’agence Le concept de coût de transaction apparait pour la première fois en 1937 dans l'article de Ronald Coase, « The Nature of the Firm ». Scribd es red social de lectura y publicación más importante del mundo. [Patrick Joffre; Olivier Germain;] Volume 34, … Or, la theorie des couts de transaction williamsonnienne repose essentiellement sur une comparaison des couts de structures de gouvernance alternatives. Parmi l'éventail des théories formulées sur l'externalisation, deux approches se démarquent par leur spécificité et leur actualité : la théorie des coûts de transaction et la théorie de l'agence. La théorie des coûts de transaction d’Olivier WILLIAMSON • La théorie des coûts des transactions permet de mieux comprendre le choix de la part d'une entreprise entre faire (intégrer une activité) et faire faire (externaliser cette activité). Lors de la décision d’externaliser ou de ne pas externaliser, la théorie des coûts de transactions permettra de déterminer la structure de gouvernance optimale en fonction d’un nombre réduits d’attributs de transactions : La spécificité des actifs, l’incertitude, la fréquence et la difficulté de mesure de … Mots clés : décision d‘externalisation des systèmes d‘information, transformation organisationnelle, théorie des coûts de transaction, théorie de l‘équilibre ponctué. La théorie des coûts de transaction, inspirée des travaux célèbres de Coase (1937) et essentiellement développée par Williamson (1975, 1979, 1981a, 1981b, 1985 a,b), est considérée par de nombreux auteurs comme un paradigme « dominant » dans l’étude des organisations (Coriat & Weinstein, 1995 Même imparfaite, la Théorie des Coûts de Transaction donne un cadre de réflexion alternatif à la théorie du « tout marché » : l’externalisation génère des coûts qui peuvent être supérieurs aux gains. Year: 2008. Aucune théorie ne peut embrasser la diversité des situations, et l’externalisation est … L’étude de prises de décision réelles (aboutissant à des externalisations ou des maintiens en interne) au sein de maisons d’édition scolaire permet d’éclairer cette dynamisation en précisant les coûts relatifs à une externalisation et en interrogeant l’influence des coûts de transaction ex-ante. La théorie des coûts de transaction voit dans la firme un mode de réduction des coûts de coordination et de lutte contre l'opportunisme. Dans cet article, nous définissons l'outsourcing comme le transfert de tout ou partie des systèmes d'information et de communication (SIC) existants d'une entreprise à un tiers. L’objectif de cet article, est d’expliquer le phénomène de l’externalisation à travers la théorie des coûts de transaction et la théorie des ressources, en mettant en exergue les déterminants ainsi que les risques de cette pratique managériale. Ce travail de recherche propose une appréhension conceptuelle des déterminants de la décision d’externalisation logistique à la lumière de la théorie des coûts de transaction (T.C.T.). Ronald COASE écrit un article fondateur de la théorie des coûts de transaction en 1936 : la création et la gestion de l’entreprise se justifient par l’existence de multiples contrats avec des partenaires tant internes (exemple : contrat de travail) qu’externes (exemple : contrat de sous-traitance). Scribd es red social de lectura y publicación más importante del mundo. Concurrence et délégation de services publics. Alors que la theorie des couts de transaction a fait l’objet de multiples critiques relatives tant au parametrage qu’elle met en place, qu’a certaines operationnalisations retenues, cet article a pour objectif de presenter les risques methodologiques lies a sa « staticite ». [Quelques enseignements de la théorie des coûts de transaction] By Anne Yvrande-Billon. Anne Yvrande-Billon () Additional contact information Anne Yvrande-Billon: CES - Centre d'économie de la Sorbonne - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique - UP1 - Université Panthéon-Sorbonne Master Spécialisé : Finance des marchés et d’entreprise. Publisher: PERSÉE : Université de Lyon, CNRS & ENS de Lyon. Cite . La théorie des coûts de transaction : Regard et analyse du management stratégique Entreprendre: Amazon.es: Patrick Joffre, Olivier Germain: Libros en idiomas extranjeros Elle trouve son origine dans les travaux de Ronald Coase (1937) qui pose la question suivante : pourquoi, dans le monde réel, contrairement au modèle néo-classique, les marchés n'assurent-ils pas la coordination de l'ensemble des activités économiques ? La théorie des coûts de transaction est une théorie contractuelle. Cette recherche propose une dynamisation grâce a la notion de couts de transition, pour lesquels nous avons procede a un approfondissement conceptuel. Search input field: enter the first letters of your search and browse through the proposals with the direction arrows Lisez ce Monde du Travail Fiche et plus de 247 000 autres dissertation. 1) Le coût d'un système de prix : l'apport de R. Coase1. Contrairement à la théorie des droits de propriété ou à la théorie de l'agence, la théorie des coûts de transaction n'a pas pour ambition de démontrer la supériorité de la firme capitaliste sur tout autre forme d'organisation de … III.3.2.La théorie des ressources La théorie de la ressource datant du milieu des années 1980 est particulièrement utile pour comprendre ce qui définit l’avantage concurrentiel et le cœur de métier d’une entreprise. Externalisation à la lumière de la théorie des coûts de transaction 8738 mots 35 pages. Chapitre3 : La théorie des couts de transaction et la décision d’externalisation des systèmes d’information 80-120 Section1 : ... Lorsque l'on cherche à utiliser la théorie des coûts de transaction, il ne faut jamais oublier deux choses. La théorie des coûts de transaction s'inscrit dans le cadre de la théorie des organisations.Elle s'attache à expliquer l'existence d'organisations économiques fondées sur la hiérarchie par l'existence de coûts de transaction. Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de RABAT-SOUISSI. analyser ce phénomène : la théorie des coûts de transaction (TCT) et la théorie de la ressource 1 Dans notre développement, nous utiliserons indifféremment les deux termes : externalisation ou outsourcing qui ont la même signification . Traditionnellement, ce modèle porte sur le choix entre faire et confier. – plus la spécificité des actifs est élevée, moins l’externalisation … Théorie des coûts de transaction. De la théorie des coûts de transaction à une économie des coûts de traduction - L’émergence d’un centre de services mutualisés comme dispositif de contrôle inter-organisationnel. Houda Ghozzi Additional contact information Houda Ghozzi: DRM - Dauphine Recherches en Management - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique - Université Paris Dauphine-PSL Post-Print from HAL et facilitant parallèlement la décision d’externalisation. La première est que son objet concerne les transactions. PARAGRAPHE 1 : LA THÉORIE DES COÛTS DE TRANSACTION. Gestion et management. DOI identifier: 10.3406/rfeco.2008.1655. Download PDF: Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s): http://archive-ouverte.unige.c... (external link)